Asie

L’Asie – qui compte 4,6 milliards d’habitants – était la région d’origine de plus de 40 % des migrants internationaux dans le monde en 2019 (111 millions). Plus de la moitié (66 millions) résidaient dans d’autres pays asiatiques, soit une hausse sensible depuis 2015, lorsqu’on estimait leur nombre à 61 millions. La migration intrarégionale a nettement augmenté depuis 1990, date à laquelle on dénombrait 35 millions de migrants sur le continent. Le nombre de migrants nés en Asie et vivant en Amérique du Nord et en Europe a aussi fortement progressé au cours des deux dernières décennies.

En 2019, l’Amérique du Nord comptait 17 millions de migrants originaires d’Asie, un chiffre en légère hausse par rapport à 2015 (16 millions), tandis que l’Europe en comptait près de 22 millions en 2019. La migration au départ de l’Asie vers ces deux régions explique dans une large mesure la hausse du nombre de migrants asiatiques installés hors de la région, qui s’élevait à 44,6 millions en 2019, soit une hausse de 11 % par rapport à 2015 (40 millions).

Océanie

En 2019, l’Océanie accueillait quelque 7,7 millions de migrants internationaux originaires d’autres régions. La population de migrants nés à l’étranger était principalement composée de personnes en provenance d’Asie (49 %) et d’Europe (38 %). Tout au long des trente dernières années, le nombre de migrants asiatiques a augmenté, tandis que celui des migrants européens est resté stable.

 

Bureau régional

IOM Regional Office for Asia and the Pacific
18th Floor, Rajanakarn Building
3 South Sathorn Road, Bangkok 10120
Thailand

Tel: +66 2 343 9400
Email: ROBangkok@iom.int