Garantir l’accès équitable des migrants aux vaccins contre la COVID-19

À l’heure où de multiples pays du monde lancent des campagnes massives de vaccination contre la COVID-19, l’OIM est prête à aider les autorités nationales et d’autres organisations internationales à mettre en œuvre ces campagnes sur les plans politique, technique et opérationnel. Elle invite les gouvernements à prendre en compte tous les migrants présents sur leur territoire – quel que soit leur statut juridique au regard de l’immigration – et à les intégrer dans leurs plans nationaux de distribution des vaccins. En effet, personne ne sera à l’abri tant que nous ne le serons pas tous.

« Les vaccins sont l’un des moyens les plus importants et les plus économiques dont nous disposons pour prévenir les flambées de maladie, protéger les personnes et assurer ainsi la santé et la sécurité de communautés entières », a affirmé le Directeur général de l’OIM, António Vitorino.

En coordination avec ses partenaires – les autorités sanitaires nationales et locales, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Alliance Gavi, entre autres – l’OIM joue, depuis des décennies, un rôle clé dans les efforts mondiaux visant à garantir un accès effectif aux vaccins aux migrants, y compris les réfugiés, les demandeurs d’asile, les migrants en situation irrégulière et les groupes difficiles à atteindre, tels que les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et les communautés d’accueil vulnérables. La sécurité de tous exige de protéger les plus vulnérables contre les risques sanitaires

 

L’empreinte vaccinale de l’OIM

Depuis sa création, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) s’emploie à améliorer la couverture vaccinale des migrants et des personnes déplacées de force dans le monde entier.

En 2019, l’OIM a mené des activités de vaccination dans plus de 74 pays, que ce soit sur une base systématique, dans le cadre de campagnes nationales de vaccination massive, ou en riposte à des flambées de maladie. Elle administre des vaccins soit directement, soit par l’intermédiaire de fournisseurs externes fiables. Ses efforts de vaccination s’inscrivent dans trois grands domaines d’action :

  • · Achat de vaccins à l’échelle mondiale et introduction de nouveaux vaccins
  • · Amélioration de la couverture vaccinale et de l’accès équitable à la vaccination des migrants et des personnes prises dans une crise
  • · Renforcement des systèmes nationaux d’immunisation

En 2019, selon la situation locale, l’OIM a effectué des vaccinations contre plus de 20 maladies évitables par la vaccination : choléra, diphtérie, Haemophilus influenzae de type B, hépatite A, hépatite B, papillomavirus humain, grippe, encéphalite japonaise, rougeole, méningite, oreillons, coqueluche, infections à pneumocoques, poliomyélite, rotavirus, rubéole, tétanos, tuberculose, varicelle et fièvre jaune.

En 2019, plus de 380 750 enfants ont été vaccinés contre la poliomyélite et/ou la rougeole dans des situations d’urgence. Dans le cadre des activités sanitaires précédant la migration menées par l’OIM, plus de 445 800 doses de vaccin ont été administrées à près de 181 350 migrants et réfugiés en cours de migration, pour le compte de divers pays d’accueil tels que l’Australie, le Canada, l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, le Japon, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique

Ressources de l’OIM sur la vaccination

Fiches d’information : 

Aperçus analytiques sur la COVID-19: 

Principaux partenariats de l’OIM pour la couverture vaccinale
  1. Partenaire officiel de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)
  2. Partenaire officiel du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) 
  3. Partenaire officiel de Gavi, l’Alliance du Vaccin
  4. Membre du Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN)
  5. Membre du Groupe stratégique consultatif du groupe sectoriel de la santé du Comité permanent interorganisations

Pays dans lesquels l’OIM a mené des activités d’immunisation, directement ou par l’intermédiaire d’un partenaire, en 2019

Countries where IOM provided vaccinations directly or through a partner (2019)