Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée en 2019 : 8 956 ; décès en mer : 224

Posted: 
03/01/19
Themes: 
Missing Migrants

Genève - D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, 8 956 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer en date du 27 février, soit une baisse de 12 pour cent par rapport aux 10 243 qui étaient arrivés pendant la même période l’an dernier. Pendant les sept premières semaines de 2019, 224 décès ont été recensés le long des trois principaux itinéraires méditerranéens, contre 439 à la même période en 2018 (voir tableau ci-dessous). 

Projet de l’OIM sur les migrants disparus

Pour la cinquième année consécutive, en 2019, l’OIM s’emploie à recenser systématiquement les décès le long des itinéraires migratoires à travers le monde, par le biais de son Projet sur les migrants disparus (MMP). Depuis début 2014, le Projet a enregistré 31 340 décès de migrants, dont 409 en 2019 (voir tableau).

Le 21 février, le long de l’itinéraire de migration irrégulière à travers la Méditerranée en direction de l’Europe, un homme a été retrouvé mort à bord d’une petite embarcation pneumatique à Punta del Guadalmesi, au large de Cádiz, en Espagne. On ne sait pas si d’autres personnes voyageaient avec cette victime. Le 22 février, les corps de deux femmes migrantes ont été retrouvés sur la côte de Béni Bouifrour, à Nador, au Maroc. Elle se seraient noyées mais aucune information n’a été communiquée sur l’embarcation à bord de laquelle elles auraient pu se trouver.

Dimanche 24 et lundi 25 février, le Croissant-Rouge libyen a découvert les corps de deux personnes sur la plage près de Zaouïa, en Libye. Aucune identification n’a été faite pour ces victimes et les circonstances exactes de leur mort reste inconnue.

Le 24 février, un groupe de Pakistanais et de Syriens voyageant à travers la Croatie ont tenté de traverser la rivière de Mreznica. A défaut d’avoir trouvé un pont, des membres du groupe ont essayé de la traverser à la nage : deux hommes ont été emportés par le courant. Les autres ont alerté les autorités, qui ont repêché les corps des deux hommes dimanche et lundi. En 2018, 41 des 116 décès de migrants recensés par le MMP en Europe ont eu lieu dans les Balkans occidentaux. C’est plus que n’importe quelle autre année couverte par le MMP le long de cet itinéraire. A ce jour cette année, au moins quatre migrants ont péri dans cette rivière.

A la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, deux hommes sont morts en tentant de traverser la frontière vers la Californie les 19 et 20 février. Un jeune homme s’est noyé dans l’All-American Canal et un autre est mort peu après avoir traversé la frontière à Otay Mesa, dans le Comte de San Diego, lorsque la voiture dans laquelle il se trouvait est entrée en collision avec un camion. Au Texas, deux hommes se sont noyés cette semaine dans le Rio Grande, près d’Eagle Pass. A ce jour en 2019, 16 décès de migrants ont été enregistrés le long de cette frontière, contre 14 pendant la même période en 2018, 23 en 2017 et 6 en 2016.

Les données du Projet sur les migrants disparus sont recueillies par le personnel de l’OIM basé à son Centre mondial d’analyse des données sur la migration (CMADM) mais proviennent de sources diverses, dont certaines ne sont pas officielles. Pour en savoir plus sur la manière dont sont recueillies les données sur les décès et disparitions de migrants, cliquez ici (en anglais).

Voir les contacts ici.