Les médecins arméniens se mobilisent contre la COVID-19 dans le cyberespace

Posted: 
04/17/20
Themes: 
COVID-19

Erevan -  Des médecins d’Erevan et de New York ont fait équipe pour partager leurs connaissances sur la façon dont la pandémie de COVID-19 se propage aux États-Unis. L'originalité de cet échange est qu'il s'est déroulé en ligne et impliquait des représentants de la diaspora arménienne dans la Grosse Pomme.

La session - essentiellement un échange intercontinental d'expertise, via un atelier libre de réflexion - a permis aux professionnels médicaux arméniens d'en apprendre davantage sur les tendances mondiales, les méthodes de traitement efficaces et les expériences concrètes en matière de COVID-19 dans les hôpitaux de New York. 

Ils ont également discuté des pratiques aux États-Unis pour appliquer l'intelligence artificielle afin de mieux suivre et répondre à l’épidémie de COVID-19, lors de la première d'une série de vidéoconférences que l'OIM en Arménie va faciliter pour mettre en relation les experts de la diaspora avec les professionnels de santé en Arménie. L'objectif est de renforcer la capacité de l'Arménie à répondre à la crise de COVID-19.

« Nous avons utilisé l’analyse de données massives pour y parvenir, et testons cette méthode depuis plusieurs mois », a déclaré Ilona Ter-Minasyan, chef du bureau de l'OIM en Arménie. « Il s'agit d'utiliser un logiciel pour parcourir de grandes bases de données publiques de professionnels comme LinkedIn afin d'identifier les professionnels ayant les compétences requises, et les noms qui indiqueraient que la personne est probablement d'une nationalité spécifique - dans ce cas-ci arménienne. Nous ne pouvions pas apporter l'expertise nécessaire, nous l'avons donc recherchée en ligne. »

C'est ainsi que le Dr Bedros Taslakian, professeur adjoint de clinique à la Faculté de médecine de l'Université de New York, s'est joint, la semaine dernière, à une vidéoconférence avec un groupe de médecins et de radiologues arméniens qui participent actuellement à la réponse du pays à la COVID-19.

La pandémie exerce une pression sans précédent sur les systèmes de santé à travers le monde. Les pays en développement comme l'Arménie ont souvent de systèmes de santé plus faibles, avec moins de ressources et d'expertise pour répondre à la crise. Plus de 1 000 cas, dont 14 décès, ont été recensés dans cette petite République du Caucase.

« Les immigrants jouent un rôle clé dans la réponse mondiale », a fait remarquer Michael Newson, spécialiste du travail et du développement humain au Bureau régional de l'OIM à Vienne. « Aux États-Unis, les immigrants représentent 14 pour cent des médecins et des infirmiers ; à New York, 29 pour cent des infirmiers sont nés à l'étranger. »

M. Newson a ajouté : "Les professionnels de santé au sein de la diaspora, en particulier ceux qui ont maintenant l'expérience de la crise de COVID-19, sont dans une position essentielle pour combler ce manque de connaissances et aider les pays en développement à agir et à faire face à l'épidémie de COVID-19. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter Karinée Khjayan, OIM Arménie, Tel. +37410 585692, email : kkhojayan@iom.int

  • Des médecins basés en Arménie, le personnel de l'OIM et un médecin de la diaspora à New York discutent par vidéoconférence des aspects de la lutte contre la COVID-19.