L’OIM et ses partenaires achèvent une campagne de vaccination contre le choléra à Bentiu

Posted: 
06/30/15

South Sudan - En étroite coopération avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres partenaires, l’OIM au Soudan du Sud vient de terminer la deuxième et dernière session d’une campagne de vaccination orale contre le choléra sur le site de protection des civils des Nations Unies (PoC) à Bentiu, dans l’Etat d’Unité.

La vaccination de la population de déplacées au PoC de Bentiu est essentielle au lendemain de la déclaration du 23 juin d’une épidémie de choléra à Juba, la capitale. Au 30 juin, les équipes dans le pays ont confirmé plus de 350 cas de choléra dans le comté de Juba.

Au cours des deux sessions de vaccination entre le 1er et le 28 juin, l’Equipe de réponse rapide de l’OIM et ses partenaires ont vacciné plus de 71 200 personnes, y compris des personnes déplacées, des fonctionnaires des Nations Unies et du personnel humanitaire.

Bien qu’aucun cas confirmé n’ait été signalé en dehors de Juba, les activités préventives, telles que la vaccination orale et la promotion de l’hygiène, sont essentielles pour aider à contenir la propagation du choléra, en particulier dans les sites de déplacés internes surpeuplés comme Bentiu.

« Tandis que la population de déplacés internes augmente par centaines chaque jour à Bentiu et que la saison des pluies approche, les conditions sont propices à la propagation de maladies », a déclaré David Derthick, chef de mission de l’OIM au Soudan du Sud. « La campagne de vaccination contre le choléra est une étape vitale pour tenir le choléra à distance à Bentiu. »

L’OIM utilisera les vaccins restants pour vacciner les nouveaux arrivants qui entrent sur le PoC.

La dernière épidémie de choléra en 2014 a fait au moins 167 morts à travers le pays. Toutefois, d’après le gouvernement sud-soudanais et l’OMS, aucun cas de choléra n’a été signalé sur le PoC de Bentiu, à la fois grâce à une campagne de vaccination orale et à une sensibilisation sur l’importance d’une bonne hygiène et de l’assainissement. Des efforts accrus pour insister sur l’importance de l’utilisation de latrines et du lavage des mains sont nécessaires pour atteindre les mêmes résultats cette année.

La campagne de vaccination orale de cette année dirigée par l’OIM à Bentiu s’est déroulée avant le pic de la saison des pluies, lorsque les inondations et la détérioration des conditions de vie peuvent provoquer des épidémies de maladie. Le vaccin n’empêche que le choléra, pas les autres maladies diarrhéiques qui peuvent être toutes aussi mortelles.

« Grâce aux efforts de notre Equipe de réponse rapide, l’OIM a rapidement vacciné la population de déplacés internes contre le choléra, tout en permettant à nos partenaires de santé de continuer à fournir des services médicaux normaux qui sont tous aussi vitaux que de réduire la propagation de maladies », a fait observer Hayley West, Coordinatrice du Programme de santé migratoire de l’OIM.

En tant que fournisseur de soins de santé sur le PoC de Bentiu, l’OIM soutient également les mesures préventives et la détection précoce des maladies contagieuses. Au cours de la semaine dernière seulement, la clinique de l’OIM a effectué plus de 2 000 consultations médicales et a accru les activités de promotion de la santé en vue d’encourager les déplacés internes à faire appel à l’aide médicale en temps voulu.

Les équipes de l’OIM à Bentiu mettent également en œuvre des activités d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH), notamment en construisant des infrastructures sanitaires, en garantissant un accès à l’eau potable et en faisant la promotion de bonnes habitudes d’hygiène et d’assainissement.

Dans le but d’éviter des inondations et des mauvaises conditions WASH comme en 2014, l’OIM et ses partenaires ont entrepris d’améliorer et d’élargir le PoC de Bentiu cette année. Les travaux en cours comprennent l’installation d’un système d’écoulement étendu et un meilleur accès aux services humanitaires, qui contribueront à améliorer les conditions de vie.

En réponse à une demande de l’OMS et d’autres partenaires dans le domaine de la santé, l’OIM dirigera également une campagne de vaccination orale contre le choléra dans le PoC de Malakal, dans l’Etat du Nil supérieur, dans les prochaines semaines.

La campagne de vaccination au PoC de Bentiu a été financée par le Fonds de réponse rapide du Bureau de l’USAID d’aide en cas de catastrophe à l’étranger.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashley McLaughlin, OIM Soudan du Sud, Tel: +211 922 405 716, Email: amclaughlin@iom.int

IOM administers oral cholera vaccine at the Bentiu Protection of Civilians site in South Sudan. © IOM 2015
IOM administers oral cholera vaccine at the Bentiu Protection of Civilians site in South Sudan. © IOM 2015