L'OIM publie les points saillants du retour et de la réintégration en 2020

Posted: 
07/09/21

Genève - L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) publie aujourd'hui les points saillants de ses programmes de retour et de réintégration, notamment les tendances, les chiffres et les initiatives ainsi que les efforts déployés pour aider et réintégrer les migrants retournant volontairement dans leur pays d'origine au cours de l'année écoulée.

Les fermetures de frontières et les restrictions de mobilité imposées par les gouvernements du monde entier en réponse à la pandémie de COVID-19 en 2020 ont engendré des difficultés sans précédent pour les activités de retour et de réintégration de l'OIM. Elles ont donné lieu à un certain nombre d'adaptations permettant à l'Organisation de continuer à fournir une aide au retour et à la réintégration aux migrants. En 2020, l'OIM a aidé 42 181 migrants à rentrer chez eux volontairement, y compris des migrants bloqués ou en situation de vulnérabilité - soit une baisse de 35 pour cent par rapport à 2019. Parmi eux, 4 038 migrants ont été aidés à fuir la situation humanitaire en Libye et au Yémen dans le cadre du programme de retour humanitaire volontaire de l'OIM, et 1 100 migrants bloqués ont reçu une aide dans le cadre du groupe de travail sur le retour en pleine COVID-19. 

L'Espace économique européen est resté la principale région d'accueil en 2020, avec 16 649 migrants aidés à retourner dans leur pays d'origine. Le Niger était le principal pays d'accueil avec un nombre total de 9 069 migrants aidés, confirmant ainsi la tendance à l'augmentation du nombre de retours à partir de pays de transit. Sur les quelque 42 000 migrants ayant bénéficié d'une aide au retour, 40 pour cent sont retournés dans leur pays au sein de la même région en 2020. Les migrants ayant bénéficié d'une aide au retour en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale représentaient à eux seuls 65 pour cent de ces flux.

Orientés par l'approche intégrée de l'OIM en matière de réintégration, qui est rendue opérationnelle dans le Manuel de réintégration, les bureaux de pays du monde entier ont encouragé la réintégration durable des migrants par le biais d’un soutien en matière de réintégration (avant le départ ou à l'arrivée) et d'une aide économique, sociale et psychosociale aux niveaux individuel, communautaire et structurel. Malgré le nombre moins élevé de migrants aidés à rentrer en 2020, l'OIM a maintenu un niveau élevé d’aide à la réintégration : 121 bureaux nationaux dans les pays d'accueil ou de transit et dans les pays d'origine ont fourni 106 230 services de réintégration. 

« Cette publication démontre qu'en dépit des circonstances difficiles engendrées par la pandémie de COVID-19 en 2020, l'OIM a continué à fournir une aide essentielle aux migrants retournant dans leur pays d'origine de manière sûre et digne. L'OIM a également imaginé des moyens innovants pour les aider, eux et leurs communautés, à se réintégrer durablement », a déclaré Yitna Getachew, chef de la Division protection et aide aux migrants de l'OIM. 

 « Grâce à sa nouvelle présentation et à la richesse de l'analyse des tendances mondiales en matière d'aide au retour volontaire et à la réintégration fournie par l'OIM, le rapport dresse un tableau clair des contributions positives de l'Organisation à l'amélioration de la gestion de la migration de retour dans le plein respect des droits de l'homme. »

Les principaux pays d'accueil des migrants aidés par l'OIM à retourner volontairement dans leur pays d'origine sont présentés sur la carte ci-dessous. 

Parmi les personnes aidées à retourner volontairement dans leur pays d'origine, les Maliens représentaient la population la plus importante en 2020 avec 3 249 migrants de retour, suivis de la Guinée (3 145) et du Tadjikistan (3 106), où un grand nombre de travailleurs migrants sont revenus après avoir été bloqués au Kazakhstan.

Le rapport intitulé « 2020 Return and Reintegration Key Highlights » est disponible en anglais dans son intégralité ici. Le résumé est disponible ici.

Pour plus d'informations, veuillez contacter le siège de l'OIM : Noëlle Darbellay, Tel : +41 22 717 9562, Email : [email protected]    

  • Dudu et sa famille prennent des selfies avant de partir pour la Géorgie. Ils font partie des 42 181 migrants qui ont été aidés par l'OIM à rentrer chez eux volontairement en 2020. Photo: OIM 2020/Konstantina MINTZOLI