L’OIM recense plus de 76 000 arrivées de migrants et plus de 400 décès en Méditerranée

Posted: 
02/09/16

Greece - L’OIM estime que plus de 76 000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer pendant les six premières semaines de 2016. La moyenne quotidienne de 2 000 arrivées équivaut à près de dix fois la moyenne quotidienne d’il y a un an.

Au 8 février, l’OIM a enregistré 409 décès sur les itinéraires de la Méditerranée : 319 des personnes décédées ou disparues ont été retrouvées sur l’itinéraire de la Méditerranée orientale reliant la Turquie à la Grèce et 90 sur celui de la Méditerranée occidentale reliant l’Afrique du nord à l’Italie.

Pendant la même période en 2015, seuls 69 migrants et réfugiés ont trouvé la mort ou ont disparu dans toute la Méditerranée. Soixante d’entre eux auraient péri dans les eaux de la Méditerranée occidentale. Les neuf autres qui ont péri dans la mer Égée sont décédés lors d’un même incident signalé le 7 février 2015.

ÉVOLUTION DANS LA MÉDITERRANÉE
Arrivées par la mer et décès

1er Janvier-4 Février 2016

1er Janvier-28 Février 2015

 Pays

Arrivées

Décès

Arrivées

Décès

Italie

5 898*

90 (Itinéraire méd. centrale)

7 882

428 (tous itinéraires confondus)

Grèce

70 365*

319 (Itinéraire méd. orientale)

3 952

Total estimé*

76 263

409

11 834

428

 
L’OIM rapporte que depuis le 1er janvier 2016, 70 365 migrants et réfugiés sont arrivés en Grèce depuis la Turquie par la mer, portant le nombre d’arrivées dans les îles grecques depuis le 1er janvier 2015 à 924 015. L’OIM pense que la Grèce devrait accueillir son millionième migrant depuis début janvier 2015 d’ici le mois prochain.

Entre le 1er janvier et le 8 février 2016, le personnel de l’OIM en Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM), en collaboration avec la police aux frontières et l’ONG Young Lawyers Association, a enregistré 68 025 migrants et réfugiés. Depuis le début de la crise le 18 juin 2015, 429 460 migrants et réfugiés ont été enregistrés par les autorités d’ARYM.

Le nombre total de migrants et de demandeurs d’asile qui sont entrés dans le pays depuis le 19 juin 2015 s’élève à 456 258, dont 236 575 hommes (51,85%), 80 579 femmes (17,66%), 120 584 enfants (26,48%) et 18 250 mineurs non accompagnés (3,99%).

Une grève des taxis a lieu à Gevgelija, la frontière sud de l’ARYM avec la Grèce, depuis le 30 janvier 2016. Les chauffeurs de taxis bloquent les voies ferrées et exigent que le gouvernement leur permette de transporter 500 migrants par jour depuis Gevgelija vers la frontière serbe. Les trains et les taxis appliquent le même tarif de 25 euros par personne. Le transport depuis la frontière est donc intermittent et sujet aux négociations entre les chauffeurs de taxis et les autorités.

L’OIM à Skopje aide le gouvernement à améliorer ses centres d’accueil et à les aménager pour l’hiver. Avec le financement du gouvernement japonais et de la Banque de développement du Conseil de l’Europe, l’OIM a jusqu’ici donné 21 conteneurs, 344 lits superposés, 2 000 couvertures, 2 000 oreillers et draps et une tente abritant une cuisine toute équipée.

L’OIM à Skopje aide également le Ministère de la santé en fournissant une aide médicale d’urgence aux migrants en transit. Elle a fait don d’une ambulance financée par la Banque de développement du Conseil de l’Europe.

Depuis le 23 janvier 2016, avec le financement du gouvernement japonais, l’OIM a également dispensé six formations à la gestion humanitaire des frontières, aux normes de protection internationales, aux techniques d’entretien, et aux techniques et procédures d’enregistrement et de profilage à 190 garde-frontières en ARYM.

Le 21 décembre 2015, l’OIM à Skopje a déployé sa Matrice de suivi des déplacements, conçue pour éclairer la réponse humanitaire grâce à un système de collecte de données unifié, systématique et durable qui fournit des données fiables sur les lieux, les vulnérabilités, les déplacements et les besoins des migrants vulnérables. Depuis le début des activités de la DTM, l’OIM à Skopje a réalisé 1 186 études.

Dernière infographie mise à jour pour la Méditerranée : http://missingmigrants.iom.int/sites/default/files/Mediterranean_Update_09_February_2016_0.pdf

Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, veuillez vous rendre sur : http://migration.iom.int/europe
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus :
http://www.migfunder.com/product/missing-migrants-project

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM en Grèce, Daniel Esdras, Tel: +30 210 9912174, Email: iomathens@iom.int  ou Kelly Namia, Tel: +302109919040, +302109912174, Email: Knamia@iom.int 
Ou Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel: +39 347 089 8996, Email: fdigiacomo@iom.int
Ou Ivona Zakoska at IOM Skopje, Tel. +389 2 30 88 100, Ext. 133 Email: izakoska@iom.int 
Ou l’OIM à Genève. Leonard Doyle, Tel: +41-792857123, Email: ldoyle@iom.int 
Ou Joel Millman, Tel: +41-79 103 8720, Email: jmillman@iom.int

Rescued Syrian migrants are brought ashore in Samos, Greece by the Migrant Offshore Aid Station (MOAS) rescue ship. (File photo) © MOAS.eu/Jason Florio 2016