L’OIM soutient plus de 300 familles déplacées par les inondations à Mocoa, en Colombie

Posted: 
04/07/17

Colombie – En soutien au gouvernement colombien, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a déployé une équipe d’experts afin d’évaluer les besoins de plus de 300 familles, déplacées en raison des récentes intempéries. Douze abris temporaires ont été installés par les autorités locales à Mocoa, une municipalité située au sud-est du pays et dévastée par les fortes chutes de pluie le 31 mars dernier, provoquant le débordement des rivières Mocoa, Sangoyaco et Mulata.

Les fortes pluies ont provoqué une avalanche et des inondations qui ont fait 306 morts et 372 disparus à ce jour. Au total, 28 quartiers de Mocoa ont été touchés.

La situation dans les zones urbaines est complexe. Il n’y a pas d’eau potable en raison des dégâts causés au réseau d’eau. L’électricité a été coupée dans certaines municipalités de Putumayo. L’effondrement du réseau hospitalier a des effets encore incertains sur les zones rurales.

L’OIM connaît la zone d’urgence et soutient le gouvernement colombien, qui a établi un centre de réponse unique dans la municipalité afin de coordonner l’aide nationale et internationale », a déclaré Alejandro Guidi, chef de mission de l’OIM en Colombie. « L’OIM fait également partie de l’équipe humanitaire de pays des Nations Unies pour les réponses nationales et locales », a-t-il poursuivi.

Le soutien de l’OIM sera apporté dans le cadre de la Stratégie de coordination et de gestion des camps (CCCM) en fournissant des abris aux personnes déplacées.

Pour fournir une réponse immédiate à l’urgence dans les abris temporaires, l’OIM a reçu 200 000 dollars de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) au nom du gouvernement des Etats-Unis.

Ces ressources financières ont permis de déployer l’équipe de l’OIM dans la région touchée pour évaluer les besoins, enregistrer les victimes et transporter la population affectée. Les ressources permettront également d’organiser des activités de relèvement rapide et de fournir un soutien technique au gouvernement colombien et au système des Nations Unies en matière de CCCM, notamment par le biais de formations à la gestion des abris.

A moyen terme, l’OIM a déjà garanti des solutions pour le redressement économique de 150 familles indigènes touchées. EN outre, l’OIM se coordonnera avec le secteur privé et d’autres donateurs pour identifier un potentiel soutien financier.

Mocoa est la capitale de Putumayo, l’un des 32 départements de Colombie. Le département, situé à la frontière avec l’Equateur et le Pérou, est depuis longtemps touché par le conflit armé.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Karen Mora, OIM Colombie, Tel. + (57) 1 639 7777, Email: kmora@iom.int

Over 300 families displaced in Colombia need temporary shelter due to extreme weather. Photo: UNHCR