Bureaux de pays

L’OIM dispose d’un réseau mondial de bureaux de pays et de bureaux auxiliaires qui mettent en oeuvre un large éventail de projets visant à répondre à des besoins migratoires spécifiques. Ces bureaux suivent et analysent les questions migratoires et les tendances émergentes de la migration dans le pays pour pouvoir élaborer des réponses adaptées et contribuer à la stratégie et à la planification régionales. S’appuyant sur les stratégies régionales, ils élaborent une stratégie et un plan d’action nationaux en coordination et en consultation avec le bureau régional dont ils dépendent. Ils sont financés essentiellement par le budget des projets qu’ils mettent eux-mêmes en oeuvre.

Bureaux de pays à fonctions de mobilisation des ressources

Pour garantir l’efficacité des appels de fonds et des relations avec les donateurs, quatre bureaux de pays qui coordonnent une part importante du financement des activités de l’OIM dans le monde –

  • Berlin (Allemagne) ;
  • Helsinki (Finlande) ;
  • Tokyo (Japon) ; et
  • Washington, D.C. (Etats-Unis d’Amérique)

assument des responsabilités additionnelles en matière de mobilisation des ressources. Ils apportent leur appui à l’élaboration de politiques de financement, fixent les priorités et les procédures, préparent des propositions et élaborent des stratégies et des mécanismes de mobilisation de fonds destinés à des programmes et des projets nationaux conformément à la stratégie et aux priorités de l’Organisation.

Bureaux de pays à fonction de coordination

A l’intérieur des grandes régions géographiques couvertes par chaque bureau régional, il existe des réalités migratoires sous-régionales. Certains bureaux de pays se sont vu attribuer des fonctions de coordination pour s’occuper de ces dynamiques migratoires particulières. Ils apportent leur concours pour faire face aux questions de migration propres à une sous-région et aux tendances émergentes dans celle-ci, et promouvoir de nouvelles adhésions à l’OIM au sein de la sous-région. Ils fixent des priorités en matière d’élaboration de projets et de mobilisation des ressources, et stimulent, dirigent et soutiennent l’élaboration de projets au sein du groupe de bureaux dans le contexte des stratégies, politiques et processus consultatifs sous-régionaux. Etant donné la proposition de conférer au bureau de pays de l’OIM à Nairobi (Kenya) le statut de bureau régional, il ne reste plus que cinq bureaux de pays à fonctions de coordination sur les six initiaux.

Ces cinq bureaux et leur couverture géographique sont les suivants :

a) Astana, (Kazakhstan), pour l’Asie centrale ;
b) Bangkok (Thaïlande), pour l’Asie du Sud ;
c) Canberra (Australie), pour le Pacifique ;
d) Georgetown (Guyana), pour les Caraïbes ; et
e) Rome (Italie) pour la Méditerranée.