L’OIM distribue de l’aide aux réfugiés syriens au sud du Liban

Posted: 
06/28/13

Liban – L’OIM distribue de l’aide à quelque 26 000 réfugiés syriens, communautés d’accueil et familles libanaises rapatriées au sud du Liban, dans le cadre d’une opération financée par le gouvernement du Japon.

Vendredi 21 juin, l’Organisation a distribué des kits d’aide non alimentaire comprenant des articles d’hygiène et d’autres articles ménagers essentiels, à 1 596 bénéficiaires vivant dans trois centres collectifs à Sarafand. L’OIM a distribué de l’aide non alimentaire à plus de 100 000 réfugiés syriens au Liban depuis le début de la crise syrienne.

Les opérations menées par l’OIM ont été temporairement suspendues pendant le week-end en raison des affrontements qui ont eu lieu dimanche, dans la ville portuaire de Sidon, entre l’armée libanaise et la milice qui soutient le Cheikh Ahmad al-Assir, un ecclésiaste salafiste local. A cause des combats, l’accès à la ville de Tyre, au sud du pays, était bloqué. La route est aujourd’hui rouverte et les opérations de l’OIM dans la zone ont pu reprendre mercredi.

Toutefois, compte tenu du nombre de réfugiés syriens au Liban, qui ont passé la barre des 520 000, et de l’absence de camps de réfugiés officiels, les conditions de vie des réfugiés, des rapatriés libanais et des communautés d’accueil se détériorent.

Les loyers montent en flèche et l’accès à des services de santé adéquats, à l’eau et à l’assainissement devient de plus en plus problématique.

L’OIM œuvre avec les municipalités locales afin d’identifier des bâtiments publics vides qui peuvent être rénovés au sud du Liban pour loger les familles qui vivent actuellement dans des campements ou qui ne peuvent pas payer les loyers élevés.

L’OIM prévoit de déployer une équipe mobile pour fournir des services de soutien psychosocial aux familles syriennes déplacées touchées par le conflit actuel et pour permettre leur réorientation vers des services de santé mentale si nécessaire. L’équipe d’aide psychosociale organisera des activités récréatives et communautaires tout en garantissant la réorientation des individus nécessitant des soins spécialisés.

En outre, l’OIM œuvre également en vue d’améliorer l’accès des réfugiés, des rapatriés et des communautés d’accueil aux soins de santé en soutenant le Programme nationale de lutte contre la tuberculose menée par le Ministère de la santé publique.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Rana Jaber
OIM Beyrouth
Email : rjaber@iom.int
Tel: +961 76682908