Communiqué
Global

Près de 10 millions de déplacés au Pakistan : l'OIM demande une aide humanitaire soutenue alors que le rythme de distribution d’abris s'accélère

Des centaines de familles déplacées par les inondations dévastatrices dans la province du Sind, au Pakistan, ont reçu aujourd'hui des kits d'abris de l'OIM et de ses partenaires. Photo : OIM/2022 

Des centaines de familles déplacées par les inondations dévastatrices dans la province du Sind, au Pakistan, ont reçu aujourd'hui des kits d'abris de l'OIM et de ses partenaires. Photo : OIM/2022 

Sukkur – L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Pakistan et ses partenaires fournissent aujourd'hui des abris d'urgence à une partie des quelque 10 millions de personnes déplacées par les récentes inondations dévastatrices.


 « L'OIM et son partenaire ACTED ont commencé à distribuer 25 000 kits d'abris aux familles de Thul Tehsil, dans le district de Jacobabad, dans la province du Sind », a déclaré Mio Sato, chef de mission de l'OIM au Pakistan. 


« Nous allons continuer à travailler avec le gouvernement et nos partenaires pour distribuer une aide vitale aux communautés dans le besoin. Nous prévoyons une réponse humanitaire à grande échelle pour soutenir leur relèvement après cette catastrophe, en gardant à l'esprit les risques accrus de futures catastrophes alimentées par les changements climatiques. » 
Les personnes touchées par les inondations ont besoin d'une aide d'urgence dans tous les secteurs, mais l'hébergement est l'un des besoins les plus importants. Bien que des quantités croissantes d'aide parviennent aux personnes dans le besoin, l'ampleur de la catastrophe exigera une aide humanitaire soutenue et à grande échelle au cours des prochains mois.


L'hiver arrive dans quelques mois, ce qui représente des difficultés supplémentaires pour les millions de personnes qui ont perdu leurs maisons et leurs moyens de subsistance. L'OIM est profondément préoccupée par le fait qu'un grand nombre de personnes pourraient ne pas recevoir l'aide dont elles ont besoin et appelle les partenaires internationaux à intensifier leur soutien à la réponse à la catastrophe.



Le Pakistan n'est pas étranger aux catastrophes. En 2010, l'OIM a également dirigé la réponse humanitaire en fournissant des abris d'urgence et en aidant à reconstruire les infrastructures communautaires, notamment les écoles, les hôpitaux et les routes, suite aux inondations qui ont directement touché environ 20 millions de personnes.
 


Joseph Ashmore, expert humanitaire de l'OIM, affirme qu'il s'agit des pires inondations qu'il ait vues au cours des 20 dernières années.
 


« Plus de 1,7 million de maisons ont été endommagées et plus de 566 000 ont été détruites ; les besoins immédiats en abris sont immenses et il est urgent de déployer des interventions à très grande échelle », a-t-il déclaré.

Les niveaux actuels de financement international de l'urgence n'atteindront qu'un très faible pourcentage de la population, a-t-il ajouté.



L'OIM gère le centre de distribution de Sukkur, dans la province du Sind, dans le sud-ouest du pays, où des équipes travaillent 24 heures sur 24 pour recevoir, traiter et assembler les kits, charger les camions et travailler avec les partenaires pour les distribuer. Au moins 300 000 personnes (25 000 familles) devraient bénéficier immédiatement de ces kits, qui ont été donnés par l'Agence américaine pour le développement international (USAID).


FAITES UN DON ICI

***

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Au Pakistan : Gabriela Bergan, tél : +92 308 520 4704, Email : mbergan@iom.int  

A Genève : Safa Msehli, tel. +41 79 403 55 26, Email : smsehli@iom.int  

A Bangkok : Itayi Viriri, tel. +66 659 3 90934, email : iviriri@iom.int