Les évaluations sanitaires dans le contexte migratoire comptent parmi les services de gestion des migrations les mieux établis offerts par l'OIM. À la demande des gouvernements des pays d'accueil, l'OIM effectue une évaluation de l'état de santé physique et mentale des migrants avant leur départ aux fins de réinstallation, d'emploi à l’étranger, d'inscription à des programmes spécifiques d'aide aux migrants ou d'obtention d'un visa temporaire ou permanent. 

Reflétant les différences nationales en matière d'immigration et de politiques et pratiques publiques, les exigences en matière d'évaluation sanitaire varient d'un pays d'accueil à l'autre. Ces exigences peuvent être spécifiques à certaines maladies préoccupantes pour la santé publique comme la tuberculose, comme c'est le cas du programme britannique de détection de la tuberculose ; les exigences peuvent également être de nature plus générale ou inclure des interventions supplémentaires, comme des vaccinations. Mais malgré les différences d'exigences en matière d'évaluation sanitaire entre les pays, une chose reste constante : la nécessité de s’assurer que le processus de migration ne mette en danger ni la santé des communautés de migrants ni celle des communautés d'accueil. 

Les évaluations sanitaires dans le contexte migratoire présentent de nombreux avantages, notamment la détection rapide et le traitement des problèmes de santé individuelle et publique, la sécurité des voyages et la prévention des problèmes de santé pendant le voyage ou à l'arrivée dans les communautés d'accueil. En outre, elles servent à protéger la santé des migrants et des communautés d'accueil et à réduire la demande anticipée de services sanitaires et sociaux nationaux. Les programmes d'évaluation sanitaire permettent également aux organismes de réinstallation des réfugiés de se préparer adéquatement à l'arrivée des réfugiés en leur fournissant à l'avance des informations médicales importantes. Les évaluations sanitaires des migrants sont cohérentes avec l'objectif de l'OIM d’avoir des « migrants en bonne santé dans des communautés en bonne santé ». À ce titre, elles ont un impact positif sur la capacité des migrants à s'intégrer pleinement dans les sociétés d'accueil. 

Les programmes d'évaluation sanitaire dans le contexte migratoire et d'assistance durant le voyage (HAP) représentent la plus grande activité de la Division Migration et Santé (MHD) de l'OIM en termes de migrants desservis, de personnel concerné et de coûts opérationnels. De 2001 à 2010, le nombre d'évaluations sanitaires individuelles fournies par l'OIM a considérablement augmenté, s'élevant à plus de 1,5 million d'évaluations sanitaires au cours de la décennie. En 2015, les évaluations sanitaires de l'OIM s’élevaient à près de 3 millions à travers plus de 80 pays, avec environ 350 000 examens dispensés pour la seule année 2015. 

Les évaluations sanitaires dans le contexte migratoire comprennent un examen des antécédents médicaux du migrant, un examen physique, des investigations supplémentaires, telles que des études d'images, des tests de laboratoire et une orientation vers des spécialistes si nécessaire, la consignation des conclusions et le transfert confidentiel des informations pertinentes aux autorités compétentes en matière d'immigration ou de santé publique. Parmi les services connexes figurent le traitement préventif et/ou curatif ou l'orientation vers un traitement, le conseil, l'éducation sanitaire, les interventions de santé publique, y compris, mais sans s'y limiter, la surveillance, la réponse aux épidémies, les vaccinations et l'assistance durant le voyage. 

L'assistance durant le voyage sert à assurer la bonne santé et la sécurité des personnes et à gérer les affections préoccupantes pour la santé publique lorsque les personnes se déplacent au-delà des frontières géographiques, épidémiologiques et des systèmes de santé. Dans le cadre des programmes d'évaluation sanitaire, des contrôles avant l'embarquement et des examens médicaux avant le départ sont effectués afin d'évaluer l'aptitude d'un migrant à voyager et de fournir un certificat médical. Ces mesures garantissent également que les migrants sont orientés vers les services médicaux appropriés une fois qu'ils arrivent dans leur pays de destination. Les migrants qui ont besoin d'une assistance et de soins médicaux durant leur voyage sont escortés par des professionnels de la santé afin d'éviter les complications pendant le transit. Les traitements avant le départ, les vaccinations et autres interventions de santé publique sont également conçus pour répondre aux besoins des migrants et des autorités de l’immigration. 

Autres pages de l'OIM relatives à la santé